À en avoir mal au bras !

Achigan dans l'ouest de la province !

Bonjour à tous,

Après une première tentative avortée gracieuseté de Dame Nature, nous avons enfin fini par nous rendre à ce lac « secret » et reculé en Outaouais !

Après un levé au milieu de la nuit, mon partenaire et moi avons pris la route vers la rive nord de Montréal où devait nous attendre comme convenu d’autres pêcheurs membres de PecheQC qui étaient sur place à faire le plein de caféine. Nous n’avions que le tier de la route de fait à ce moment là ! Nous sommes donc repartis aussitôt en convoi multi-véhicule en direction de ce qui m’avait été maintes fois présenté comme le paradis de la pêche à l’achigan ! Après une route qui parue éternelle, nous sommes finalement arrivés à l’endroit miraculeux… Il restait toutefois un 4-500 pieds de portage à faire pour être sur le bord du lac… Nous avons donc déchargé les kayaks et avons descendu tout le matériel en bas… Après quelques minutes prises pour organiser mon matériel et mes cannes, je pris place dans mon embarcation et ma coque fut la dernière à fendre l’eau cristalline du plan d’eau… Le fond ressemblait étrangement aux fonds qu’on voyait dans le jeu BassMaster Classic au SNES… Après un moment à m’obstiner à pêcher dans les algues et à me battre contre des rafales imprévues, j’ai décidé de traverser le lac qui formait une baie protégée du vent et pourvue en rochers et arbres morts. Je me suis dit que je pourrais au moins y pêcher tranquille et à l’abris du vent. Dès le 2e lancer, j’ai eu une attaque intense qui me fit prendre ma première prise notable:

Et à partir de ce moment, ce sont une trentaine d’achigans vigoureux qui sont venus rejoindre le kayak en plus d’au moins une bonne douzaine d’échappés.

Voici les plus belles prises de la journée:

17 pouces, la plus grosse de la journée de l’auteur

Puis vers la fin de l’après-midi, nous avons eu une petite accalmie et je suis retourné là où tout avait commencé et j’ai réussi à ferrer quelques beaux spécimens qui m’ont tous recraché le leurre sous les yeux en effectuant des sauts spectaculaires !Il était finalement le temps de rentrer car la route pour nous serait longue et nous devions refaire le portage initial pour regagnera nos véhicules.

Toute une journée qui m’a fait découvrir l’Outaouais, une région que je n’avais jamais pêchée auparavant !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*