Mes espèces de prédilection

L'achigan

Bonjour à tous,

Voici un petit article sur l’achigan, espèce que je pêche depuis 2 ans seulement. J’ai commencé à pêcher l’achigan par pur hasard. Depuis, je suis un fanatique de ce type de pêche et à partir de l’ouverture jusqu’à tard en automne, c’est sur cette espèce que je concentre l’essentiel de mon effort de pêche. J’ai même osé participer à un tournoi l’an dernier !

Tout d’abord, il convient de diviser l’achigan en deux sous-espèces nageant dans les eaux du Québec, c’est-à-dire l’achigan à petite bouche et l’achigan à grande bouche. Lorsqu’on parle d’achigan ou de bass on peut parler indifféremment de l’une ou l’autre des deux espèces.

À noter que leurs aires de répartition se chevauchent fréquemment à leurs limites. Il convient également de garder en tête que leurs habitats sont généralement différents mais que les leurres et techniques de pêche sont somme toute similaires.

Voici un petit descriptif de chaque espèce:

Achigan à petite bouche

L’achigan à petite bouche est généralement plus petit que son cousin à grande bouche. Sa mâchoire inférieure ne dépasse pas l’œil. L’œil est ambré à rouge et la couleur peut varier mais ne possède pas la ligne horizontale caractéristique de l’achigan à grande bouche. On l’appelle parfois smallie ou bronzeback et on dit de lui qu’il est « Hardest fighting P4P freshwater gamefish » tellement il combat avec acharnement, ce qui lui a donné son nom amérindien « Atchigane » qui signifie celui qui se bat. Surtout présent au centre, au nord et à l’est de la province, il aime une eau plus froide que la grande bouche mais plus chaude que la plupart des salmonidés. Nous ne le retrouvons pas en grande quantité à l’est de la rivière Chaudière. Vous trouverez celui-ci près des structures, spécialement les structures rocheuses près d’une zone de courant. Il affectionne aussi les changements de type de fond, un passage d’herbiers à sable ou mieux, rocailleux, risque fort de contenir de l’achigan à petite bouche.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Micropterus_dolomieu

http://www.mffp.gouv.qc.ca/faune/peche/poissons/achigan-petite-bouche.jsp

Achigan à grande bouche

C’est celui dont on entend le plus parler lorsqu’on parle de pêche à l’achigan, surtout dans le sud des États-Unis où cette espèce est très populaire. Généralement plus gros que son homonyme à petite bouche, l’achigan à grande bouche est surtout présent à l’ouest et au sud de la province. Il est facilement identifiable par la strie noire qui sied son corp ainsi que par sa mâchoire inférieure dépassant l’œil. L’œil est également noir. Nous ne le retrouvons pas en grande quantité à l’est de la rivière St-François ou du lac St-Pierre, il tend toutefois à s’étendre vers l’est donc ceci peut possiblement changer au cours des prochaines années. On l’appelle parfois largie ou bucketmouth. Vous le trouverez à coup sûr dans les herbiers et près des structures sous-marines, qu’elles émergent ou non de l’eau.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Achigan_%C3%A0_grande_bouche

http://www.mffp.gouv.qc.ca/faune/peche/poissons/achigan-grande-bouche.jsp

La suite, portant sur la truite, au sens large et commun, pour très bientôt !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*